09 / 2022

Accès Industrie – Parquest

Témoignage

Parquest a 20 ans. A l’occasion de notre anniversaire, coup de projecteur sur quelques uns de nos investissements les plus emblématiques dans chacun de nos 3 secteurs de prédilection (services B to B, Health & Care et Biens de consommation).

Eric Lacombe, président, et Pascal Meynard, directeur général

A la tête de Accès Industrie depuis 2016, le tandem Eric Lacombe, président, et Pascal Meynard, directeur général, a diversifié son activité en s’implantant sur un tout nouveau marché.

– Quels étaient les enjeux d’Accès Industrie au moment de la rencontre avec Parquest en 2017 ?

Eric Lacombe : Pascal et moi-même avions des velléités de croissance fortes et la volonté farouche de bâtir. Notre service était de haute qualité, nos collaborateurs compétents, notre entreprise bien informatisée, notre marché en croissance. Mais il nous manquait les moyens financiers nécessaires pour nous développer et gagner des parts de marché.

Pascal Meynard : Nous sortions d’une période compliquée, marquée par une croissance atone et un passage en gestion spéciale chez les banques. Nous ressentions la nécessité de nous adosser à un partenaire fort et crédible pour redonner confiance à notre écosystème. Si un fonds comme Parquest, solide, sain et avec une bonne réputation croyait en notre projet, c’était bon signe.

– Comment avez-vous convaincu l’équipe dirigeante, qui avait envisagé un temps un autre schéma, de travailler avec Parquest ?

Pierre Decré : Dès que nous avons regardé l’entreprise, nous nous sommes rendu compte de son potentiel de développement ; et le coup de foudre professionnel a été immédiat avec Eric et Pascal.

Nous avons su les convaincre de l’intérêt d’avoir un investisseur majoritaire à leurs côtés, en capacité d’apporter une vision de long terme et un accompagnement concret et de proximité. La structure du deal final était bien plus puissante que le schéma initialement envisagé.

Pascal Meynard : Pour des gens du Sud-ouest, sentir les gens, c’est important ! L’équipe Parquest était engagée, pédagogue, et surtout très humaine ! Nous sentions qu’ils allaient réellement nous aider.

– Sur quels chantiers avez-vous prioritairement travaillé ensemble ?

Eric Lacombe : Dans un premier temps, sur la stratégie: quels marchés viser et comment ? A partir de notre métier historique, les nacelles élévatrices pour personnes, nous avons développé le matériel de manutention grâce à une politique d’acquisitions insufflée par Parquest.

Pierre Decré : Nous avons lancé des chantiers ambitieux et structurants pour l’entreprise, au premier rang desquels la finance (refonte des outils de pilotage), le digital (outils de business intelligence pour gérer très finement les machines), le marketing (meilleure segmentation client, nouvelle politique de pricing grâce à l’apport de l’intelligence artificielle).

Pascal Meynard : L’esprit entrepreneurial de Parquest qui s’est intéressé à notre marché en profondeur a été un facteur clé de notre réussite. Cette connaissance de notre écosystème et la transformation de l’entreprise qui en a découlé ont porté leurs fruits : le chiffre d’affaires a plus que doublé en 5 ans pour atteindre 108 M€ en 2021, pour 45 M€ d’Ebitda.

  – Quel rôle Parquest a-t-il joué dans l’accompagnement de l’engagement RSE d’Accès Industrie ?

Pierre Decré : En 2017, le sujet ne s’était pas imposé comme maintenant et nous marchions sur des œufs en abordant les enjeux RSE dès la négociation du LBO. Mais Eric et Pascal avaient envie d’être une belle marque employeur, de donner du sens à leur métier, et le projet leur tenait à cœur.

Eric Lacombe : Nous avons réfléchi ensemble pour bâtir une stratégie ambitieuse sur le plan de la gouvernance, des RH et bien sûr environnemental. Nous sommes aujourd’hui parmi les entreprises les mieux équipées du marché en termes de machines hybrides et de réduction de l’impact du CO2 grâce à l’écoconduite de nos chauffeurs.

  – Qu’est-ce que Parquest vous a apporté ?

Eric Lacombe : Avoir un partenaire qui nous challenge autant, tout le temps, c’est éminemment enrichissant. Parquest nous a appris à viser plus haut, à casser ce plafond de verre que nous nous étions auto-imposés et à rationaliser nos décisions. Notre courbe d’apprentissage a été phénoménale.

Très appuyés par l’équipe lors de nos deux premières acquisitions, nous avons présenté au board un dossier étayé, entièrement ficelé pour la troisième acquisition. Nous en sommes aujourd’hui à quatre acquisitions et sommes totalement autonomes.

Pascal Meynard : Parquest a été déterminant dans notre développement. Ils nous ont amené beaucoup de confiance, mais aussi appris à être prudents quand nécessaire et audacieux quand il le fallait.

– Quelles sont pour vous les clés d’un partenariat réussi avec un investisseur ?

Pierre Decré : Nous nous sommes toujours dit les choses, en toute transparence et avec un grand respect mutuel.

Eric Lacombe : C’est d’abord la qualité des personnes, tant sur le plan humain que sur celui des compétences techniques. Mais aussi la volonté de faire bouger les lignes et de construire ensemble au service d’un objectif commun. Mais cela ne suffit pas.

Ce qui fait la différence, c’est l’intérêt qu’un investisseur porte à sa participation. Parquest s’est sincèrement intéressé à nous, en tant qu’entreprise et organisation humaine.

Pascal Meynard : Ces marques d’attention nous ont bluffés. Par exemple, Parquest est très rapidement venu expliquer à nos salariés, de façon très pédagogue, son métier et le projet. Cette rencontre a levé toutes les éventuelles interrogations et inquiétudes.

Aujourd’hui, nous avons un nouvel actionnaire majoritaire mais le contact n’est pas rompu. Nous avons vécu avec Parquest une aventure au-delà du financier. Un lien indéfectible s’est créé entre nous.

Intervenants
Eric Lacombe
Président, Accès Industrie
Pascal Ménard
Directeur Général, Accès Industrie
Pierre Decré
Directeur Associé, Parquest